Vers un nouveau Kentucky Derby sans Bob Baffert ?

Vers un nouveau Kentucky Derby sans Bob Baffert ?

Après avoir vu son poulain Medina Spirit contrôlé positif à un anti-inflammatoire et donc disqualifié de sa victoire dans le Kentucky Derby 2021, le légendaire Bob Baffert a été interdit de courir dans cet état pour une durée de 2 ans. Cette sanction fut récemment prolongée d’un an, contrariant ainsi les plans de Baffert qui a dans ses boxs Muth, l’un des favoris de la course.

 Bob Baffert toujours dans le flou concernant sa possibilité ou non de courir le Kentucky Derby


C’est une histoire digne d’un roman de Dick Francis – un ancien jockey devenu célèbre écrivain de thriller dans les milieux hippiques – que celle de l’histoire de Bob Baffert contre la Kentucky Horse Racing Commission. Rappel des faits : en 2021 Bob Baffert remporte son 7e Kentucky Derby avec Medina Spirit, un cheval appartenant au milliardaire américano-saoudien Amr Zedan. Ce succès fut de courte durée car quelques jours plus tard, l’analyse des prélèvements biologiques réalisés après la course révèle la présence de bétaméthasone, un anti-inflammatoire prohibé. Medina Spirit devient alors le premier gagnant de Derby disqualifié de l’histoire.

 

 

Medina Spirit le vainqueur de Derby contrôlé positif en 2021
 

 

L’entourage de Baffert affirme que la présence de cette molécule est dûe à l’utilisation d’une crème pour la peau, et ne résultait pas d’une infiltration intra-articulaire, veineuse ou musculaire. Cependant, quelques jours après ces allégations, le cheval s’effondre sur la piste de Santa Anita, victime d’une crise cardiaque, relançant les soupçons sur Baffert, déjà épinglé par le passé pour l’administration de produits illégaux. La Kentucky Horse Racing Commission qui gère notamment l’hippodrome de Churchill Downs où à lieu le Kentucky Derby, décide d’interdire Baffert de courir dans l’état pour une durée de 2 ans.

 

 
Les problèmes de peau de Medina Spirit traités par une crème possiblement à l’origine du contrôle positif

 

 

Sachant qu’il n’allait pas pouvoir présenter de chevaux pour l’édition 2023, Baffert avait anticipé en transférant ses meilleurs éléments chez Tim Yatkeen juste avant la course. Cependant, la juridiction du Kentucky a récemment décidé de prolonger cette suspension pour un an supplémentaire, affirmant que le comportement de Baffert vis-à-vis de l’usage de médication entâchait l’image du sport. Coup dur pour le deuxième homme le plus titré de la plus grande course du pays. Dès lors, Amr Zedan, le propriétaire de Muth, l’un des favoris à la course a décidé d’attaquer la KHRC en justice pour faire lever cette interdiction. Ce jeudi, le juge a décidé de maintenir l’interdiction, sans toutefois classer l’affaire, offrant ainsi l’option au clan Baffert/Zedan de faire appel. Cependant le temps joue contre eux, le Derby ayant lieu dans deux semaines, et le nombre de places au départ étant limitée. Muth et les autres poids lourds de Bob Baffert seront-ils finalement au départ du « Run For The Roses » ? Suite au prochain épisode …

 

 

 Bob Baffert et son principal propriétaire Amr Zedan

Related Articles