Tennis/Roland-Garros: Le nouveau triomphe parisien de Swiatek – FRANCE – Journal Chrétien : actualités chrétiennes, chrétiens du monde, chrétiens persécutés

Tennis/Roland-Garros: Le nouveau triomphe parisien de Swiatek – FRANCE – Journal Chrétien : actualités chrétiennes, chrétiens du monde, chrétiens persécutés

par Vincent Daheron


PARIS (Reuters) – La Polonaise Iga Swiatek a confirmé sa mainmise sur le tournoi féminin de Roland-Garros en y décrochant samedi son quatrième titre, le troisième consécutif, grâce à sa victoire face à l’Italienne Jasmine Paolini (6-2, 6-1 en 1h08).

La numéro un mondiale – elle le restera à nouveau lundi pour la 107e semaine de sa carrière – est devenue la troisième joueuse à remporter trois Internationaux de France d’affilée dans l’ère Open (1968) après l’Américaine Monica Seles (1990 à 1992) et la Belge Justine Henin (2005 à 2007).

Avec quatre sacres au « French Open », Iga Swiatek rejoint à 23 ans Justine Henin au palmarès dans l’ère Open, derrière l’Allemande Steffi Graf (6) et l’Américaine Chris Evert (7).

« C’est incroyable d’être ici. J’adore cet endroit, honnêtement. J’attends chaque année de revenir ici », a-t-elle déclaré sur le court après avoir reçu la coupe Suzanne-Lenglen des mains de Martina Navratilova et Chris Evert, 18 titres du Grand Chelem chacune.

Dans une rencontre débutée sous le soleil de Paris, avant que les nuages et le vent se lèvent, la native de Varsovie a dominé Jasmine Paolini, 15e joueuse mondiale avant le tournoi et présente pour la première fois en finale d’un Grand Chelem à 28 ans.

Si son adversaire a breaké la première pour mener 2-1 dans le premier set, Iga Swiatek a débreaké dans la foulée et remporté les 10 jeux suivants, lui permettant d’empocher la première manche et de s’envoler dans la suivante (5-0).

Forçant un peu ses coups face à la bonne défense de la Transalpine en début de match, la Polonaise a drastiquement réduit le nombre de fautes directes (7 dans les trois premiers jeux, 13 au total) pour asseoir sa domination grâce à la puissance et à l’effet de ses frappes.

Elle a scellé son sacre sur son service avant de s’effondrer, les genoux sur la terre battue qu’elle maîtrise tant, et de rejoindre son clan en tribunes pour célébrer son nouveau succès.

« Jouer contre toi ici est le défi le plus difficile dans ce sport », a assuré Jasmine Paolini après sa défaite. « Tu as fait un tournoi incroyable. Ça fait quinze jours que je suis ici, les plus beaux de ma vie. C’était difficile aujourd’hui mais je suis très fière de moi. »

Arrivée en immense favorite après ses titres aux tournois de préparation de Madrid et Rome, Iga Swiatek a confirmé son rang en remportant son cinquième Grand Chelem, elle qui avait également gagné l’US Open 2022. Elle est la première à réussir le triplé Madrid-Rome-Roland-Garros dans la même saison depuis Serena Williams en 2013.

Pendant la quinzaine, l’élève de Tomasz Wiktorowski n’a concédé qu’un seul set, c’était au deuxième tour contre la Japonaise Naomi Osaka. La tête de série n°1 avait failli trébucher face à la quadruple vainqueure en Majeur (US Open 2018 et 2020, Open d’Australie 2019 et 2021), s’imposant après 2h57 de combat et malgré une balle de match en sa défaveur (7-6, 1-6, 7-5).

« J’étais quasiment éliminée au deuxième tour donc merci d’avoir continué à m’encourager. Ça a été un tournoi vraiment émouvant », a-t-elle dit au public du court Philippe-Chatrier.

Cette fan de Rafael Nadal (14 titres), au point d’avoir assisté à son très probable dernier match de Roland-Garros en début de tournoi, a ensuite déroulé tout au long de son parcours, passant 40 minutes sur le court pour écarter Anastasia Potapova en huitièmes de finale (6-0, 6-0) puis 1h02 contre Marketa Vondrousova en quarts(6-0, 6-2), avant d’éliminer Coco Gauff pour la troisième année consécutive, cette fois-ci en demi-finales (6-2, 6-4).

Ce nouveau triomphe la place en grande favorite pour les Jeux olympiques de Paris 2024 disputés sur ce même stade de Roland-Garros, à partir du 27 juillet. Elle avait été éliminée au deuxième tour de son unique participation aux JO, à Tokyo en 2021.

(Reportage de Vincent Daheron, édité par Jean-Michel Bélot)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK5705W-BASEIMAGE

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK57060-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Related Articles