Mickael Barzalona montera Summer Is Tomorrow dans le Kentucky Derby

Mickael Barzalona montera Summer Is Tomorrow dans le Kentucky Derby

Notre Cravache d’Or 2021 Mickael Barzalona sera en selle ce samedi dans l’une des courses les plus prestigieuses au monde : le Kentucky Derby. Il sera associé à Summer Is Tomorrow, un concurrent entraîné aux Emirats Arabes Unis. Si Flavien Prat et Florent Géroux ont leurs noms au palmarès, celui que l’on surnomme « Barza » tentera de devenir le tout premier jockey « non installé aux USA » à remporter le Run For Roses.  

    À 30 ans, Mickael Barzalona tentera de remporter le Kentucky Derby ©Godolphin

 

Ce samedi, les américains et les fans des courses partout dans le monde auront les yeux rivés sur Churchill Downs, où se déroulera le Kentucky Derby, 148e du nom. Cette année la France sera particulièrement bien représentée du côté des jockeys. Parmi les 20 jockeys présents au départ, pas moins de 5 sont des pilotes « nés et élevés en France », soit 1 sur 4, une nouvelle preuve du niveau exceptionnel des jockeys français. Parmi eux, on retrouve notre Cravache d’Or 2021, Mickael Barzalona. Le crack jockey français montera Summer Is Tomorrow, un cheval entraîné aux Émirats Arabes Unis par l’entraîneur leader du pays Bhupat Seemar. Ce poulain d’origine américaine a gagné deux courses à Meydan, et vient de conclure bon 2e de l’UAE Derby (Gr.2), épreuve qui peut servir de tremplin pour le Kentucky Derby.      

 

 

D’origine américaine, Summer Is Tomorrow peut créer la surprise samedi ©Thoroughbred Daily News

 

 

Summer Is Tomorrow retrouvera samedi celui qui l’a devancé à Meydan, l’autre grand voyageur de la course, le japonais Crown Pride. Ce représentant de la célèbre casaque de Teruya Yoshida sera lui aussi associé à un jockey tricolore, Christophe-Patrice Lemaire. Actuellement proposé à 20/1, il devra réaliser une performance XXL, notamment pour venir à bout du favori de la course Zandon, monté par Flavien Prat. Le pensionnaire de Chad Brown reste sur une facile victoire dans une des préparatoires, les Blue Grass Stakes (Gr.1) à Keeneland. Les autres jockeys « franco-américains » Julien Leparoux et Florent Géroux seront également de la partie, respectivement associés à Classic Causeway et Cyberknife.  

 

 

 

Flavien Prat lors de son sacre en 2019 avec Country House ©Derbydan

 

 

Si Flavien Prat et Florent Géroux ont déjà ajouté leurs noms au palmarès du fameux « Run For Roses », avec Country House en 2019 pour le premier, et en 2021 (sur tapis vert) avec Mandaloun pour le deuxième, l’exploit que réaliserai Mickael Barzalona en s’imposant serait encore plus incroyable. En effet Flavien Prat et Florent Géroux sont des jockeys installés aux USA depuis des années, contrairement à notre Cravache d’Or en titre. Il tentera de réussir là où Christophe Soumillon avait « échoué » avec Thunder Snow en 2017 (ce dernier partant en plongeant dès la sortie des boites, refusant d’obtempérer), en devenant le premier jockey « non installé aux USA » à remporter la palme dans le Derby.

 

 

Christophe Soumillon lors de sa mésaventure avec le crack Thunder Snow ©drf.com

 

 

Agé de 30, Mickael Barzalona a rapidement été propulsé sur le devant de la scène par son mentor André Fabre. Dès l’âge de 19 ans, il créait l’exploit de remporter l’autre Derby le plus célèbre au monde, celui d’Epsom avec le Coolmore Pour Moi. Sa carrière prend alors un nouveau tournant lorsqu’il devient jockey pour Godolphin dès la saison suivante. Véritable globe-trotteur, celui que l’on surnomme « Barza » va s’installer en Angleterre, et briller aux quatre coins du globe avec les représentants de la célèbre casaque bleue toque bleue. Il va notamment remporter la course qui à l’époque était la plus richement dotée au monde, la Dubaï World Cup (Gr.1) en 2012 avec Monterosso. Mickael Barzalona a déjà brillé aux États-Unis, c’était avec l’attachant Talismanic dans la Breeders’ Cup Turf (Gr.1) en 2017. 

 

 

Mickael Barzalona lors de son sacre à 19 ans dans le Derby d’Epsom ©Racing Post

Related Articles