Le président chinois Xi Jinping en visite officielle en France

Le président chinois Xi Jinping en visite officielle en France

Par Paul Jouvenet, essayiste et consultant en affaires internationales. Eurasia Business News, le 5 mai 2024

Le président chinois Xi Jinping est arrivé en France dimanche 5 mai pour une visite d’État de trois jours, du 5 au 7 mai. Il a été accueilli ce dimanche après-midi à l’aéroport d’Orly par le Premier ministre Gabriel Attal.

Cette visite marque le 60e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la France, établies en 1964 sous le général de Gaulle.

Lors de cette visite, Xi Jinping doit s’entretenir avec le président français Emmanuel Macron et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ce lundi.

Un dîner d’État est prévu à l’Élysée le lundi soir, en présence des deux couples présidentiels et d’artistes chinois.

Le mardi 7 mai, les présidents Xi Jinping et Macron se rendront ensemble dans les Hautes-Pyrénées, au col du Tourmalet, un lieu symbolique du Tour de France, pour un moment plus informel.3 

Après la visite d’État en France, qui lui demande depuis un an d’user de son influence pour “rétablir la paix en Ukraine”, le président chinois se rendra en Serbie et Hongrie, deux pays restés proches de la Russie.

Les principaux objectifs de la visite d’État de Xi Jinping en France sont :

  1. Célébrer le 60e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la France, établies en 1964 sous le général de Gaulle.
  2. Discuter avec le président français Emmanuel Macron et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen des grandes crises internationales, notamment la guerre en Ukraine, et travailler avec la Chine pour “construire la paix” et la stabilité de l’ordre international.
  3. Défendre les “intérêts stratégiques” de l’Europe face à la Chine, notamment sur le plan économique, et appeler l’UE à mieux protéger ses intérêts face à Pékin.
  4. Négocier de nouveaux investissements chinois en France, notamment dans les batteries électriques, et aborder les questions commerciales bilatérales.
  5. Partager un moment plus informel et personnel avec Emmanuel Macron en se rendant ensemble dans les Hautes-Pyrénées, au col du Tourmalet, un lieu symbolique du Tour de France.

En résumé, cette visite vise à célébrer les relations franco-chinoises, à discuter des grands enjeux géopolitiques, à défendre les intérêts européens face à la Chine, et à approfondir le dialogue bilatéral sur les plans économique et personnel.

Cette visite d’Etat intervient dans un contexte de tensions diplomatiques et commerciales entre la Chine et les États-Unis, et alors que l’Europe cherche à mieux défendre ses intérêts face à Pékin.

Emmanuel Macron prévoit « d’exprimer son inquiétude » concernant « les activités de certaines entreprises chinoises de Wuhan qui pourraient être directement impliquées ou apporter une contribution significative à l’effort de guerre russe », a déclaré à l’AFP l’entourage du dirigeant français.

Lire aussi : L’Ascension des BRICS: Les nouvelles puissances de l’ordre multipolaire

Mais la Chine, en tant que deuxième puissance économique mondiale depuis 2010, membre fondateur des BRICS et principal rival géopolitique des Etats-Unis en Asie orientale, a les ressources requises pour faire prévaloir ses intérêts contre l’Union européenne. Pékin contrôle notamment 90% du marché mondial des terres rares, ces métaux indispensables à l’industrie électronique et énergétique.

Lire aussi  : Investir dans l’or, protéger son patrimoine

Par ailleurs, la croissance du PIB chinois en 2023 a été de 5,2%. Pour 2024, le rapport de travail officiel présenté par le Premier ministre chinois Li Qiang fixe à nouveau un objectif de croissance autour de 5%. Malgré le ralentissement de la croissance chinoise sur les cinq dernières années, l’économie de la Chine reste la deuxième du monde. 

Le FMI s’attend à ce que la croissance économique de la Chine ralentisse à +4,6 % en 2024.

En 2023, les échanges commerciaux entre la Chine et la France se sont élevés à 78,9 milliards de dollars, en baisse de 2,2% par rapport à l’année précédente, selon les douanes chinoises. La France est devenue le troisième partenaire commercial de la Chine au sein de l’UE, et la Chine est devenue le quatrième partenaire commercial de la France dans le monde. La Chine importe de France des turboréacteurs, des pièces d’avions, des avions, des transmissions automatiques, des cosmétiques, des parfums, des médicaments, de l’alcool, du blé et d’autres céréales. La Chine fournit à la France des panneaux solaires, des batteries lithium-ion, des ordinateurs, des smartphones, des pièces pour turbomoteurs, des équipements de réception et de transmission d’informations, ainsi que des biens de consommation bon marché.

Le président chinois ne s’était pas rendu en France depuis 2019.  La dernière fois que Xi Jinping et Emmanuel Macron se sont rencontrés, c’était lors de la visite du président français en Chine en avril 2023. Le dirigeant français s’était ensuite rendu à Pékin et dans la ville de Guangzhou, dans le sud de la Chine.

Lire aussi Le Prince de Machiavel, Texte original et commentaires

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lin Jian, a déclaré que les visites de Xi Jinping dans les capitales européennes contribueraient au développement des relations de la Chine avec la France, la Serbie, la Hongrie et l’Europe dans son ensemble, ainsi qu’à donner un nouvel élan au développement pacifique mondial.

S’abonner à notre chaîne Telegram

Notre communauté compte déjà près de 130 000 lecteurs !

Prévenez-moi lorsqu’un nouvel article est publié :

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter

© Copyright 2024 – Eurasia Business News.

Related Articles