France : le RN arrive largement en tête (31%) des élections européennes selon les estimations, devant Renaissance et PS-Place publique

France : le RN arrive largement en tête (31%) des élections européennes selon les estimations, devant Renaissance et PS-Place publique

Par Paul de Neuville, correspondant à Paris, pour Eurasia Business News, le 9 juin 2024

Selon les premières estimations des résultats des élections européennes 2024 en France, le Rassemblement National (RN) arriverait en tête avec une large avance, récoltant 31,5% des votes exprimés. Le parti présidé Jordan Bardella et soutenu par Marine Le Pen devancerait la formation Renaissance (parti du président Macron) menée par Valérie Hayer (15%) et l’alliance de gauche PS-Place publique menée par Raphaël Glucksmann (14%), tandis que la liste de Marion Maréchal obtiendrait 5,2% des suffrages, passant la barre des 5%, lui permettant d’obtenir des sièges.

Un score inédit pour le RN. Aucun parti n’avait plus dépassé 30 % des voix lors du scrutin européen depuis 1984. Cette percée du RN aux élections européennes marque une nouvelle étape dans la dynamique électorale du parti de la droite nationaliste, qui était arrivé en deuxième position derrière Renaissance lors de l’élection présidentielle en avril 2022 avec 41,5% des voix au second tour. Le RN confirme ainsi son ancrage dans le paysage politique français et sa capacité à mobiliser un électorat important.

Ce score démontre également la perte de légitimité politique du camp présidentiel, la formation Renaissance (parti du président Macron) menée par Valérie Hayer ne récoltant que 15% des voix.

La part d’électeurs français s’étant abstenus de voter, dimanche 9 juin, devrait s’élever à 48,6%, soit 1,9 point de moins qu’en 2019 et 9,6 points de moins qu’en 2014. Il s’agirait du plus bas niveau depuis 1994, selon l’historique rappelé par le Parlement européen

Lire aussi Le Prince de Machiavel, Texte original et commentaires

Cependant, il convient de rester prudent sur l’ampleur exacte de l’avance du RN, les résultats définitifs n’étant pas encore connus. Les autres formations politiques devront analyser ces résultats pour ajuster leurs stratégies en vue des prochaines échéances électorales.

Enjeux pour le nouveau Parlement

Bien que le Pacte sur l’asile et les migrations ait été adopté en avril 2024, l’immigration reste un sujet clivant, particulièrement en France où c’est considéré comme la deuxième priorité après le pouvoir d’achat. La gestion des flux migratoires pourrait donc être un enjeu majeur du prochain Parlement.

Dans un contexte de sortie de crise, les questions économiques comme la relance, le soutien aux entreprises, la lutte contre la pauvreté et la défense du pouvoir d’achat sont aussi des priorités pour de nombreux électeurs européens.

Lire aussi  : Investir dans l’or, protéger son patrimoine

Le pacte vert européen pour la transition écologique divise les partis, certains le jugeant trop ambitieux quand d’autres voudraient aller plus loin sur ces questions environnementales cruciales.

Le soutien à l’Ukraine face à la Russie, les sanctions contre Moscou, mais aussi le renforcement d’une défense européenne commune sont des dossiers brûlants pour le prochain Parlement. En somme, cette élection devrait dessiner les nouvelles lignes politiques de l’Union européenne pour les cinq prochaines années sur des sujets aussi variés que l’économie, l’environnement, la défense ou les migrations.

Lire aussi : Guide pour investir dans les cryptoactifs

Notre communauté compte déjà près de 130 000 lecteurs !

S’abonner à notre chaîne Telegram

Prévenez-moi lorsqu’un nouvel article est publié :

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter

© Copyright 2024 – Paul Jouvenet.

Related Articles