France : la lutte interne pour le Tournoi Olympique promet d’être intense

France : la lutte interne pour le Tournoi Olympique promet d’être intense

PARIS (France) – La France aura une très belle carte à jouer cet été lorsqu’elle disputera chez elle le Tournoi Olympique de Paris 2024. La liste des 19 joueurs présélectionnés en vue de l’événement promet une grosse lutte pour l’attribution des 12 places de l’effectif définitif. La préparation sera assurément intense.

 

Victor Wembanyama, qui sort d’une première saison NBA avec les San Antonio Spurs qui lui a valu d’être désigné ‘Rookie of the Year’, et la star des Minnesota Timberwolves Rudy Gobert, sacré récemment pour la 4e fois meilleur défenseur de la ligue américaine, sont assurés d’être de la partie. Leur association dans la raquette, en particulier en défense, a de quoi impressionner n’importe quelle équipe du monde.

Mais Vincent Collet aura des choix très difficiles à faire au moment de composer son effectif final. Une chose transparaît de cette liste : avec sept meneurs présélectionnés pour le camp d’entraînement, il ne sait pas encore à qui il confiera les responsabilités à la distribution.

Même le légendaire Nando de Colo (37 ans), probablement le meilleur Français aux JO de Tokyo, n’est pas assuré d’avoir sa place cet été. Pour rappel, les Bleus avaient alors battu les USA en ouverture (83-76) mais ils s’étaient ensuite inclinés contre eux en finale (82-87).

« Nous avions initialement une liste de 16 joueurs, mais certaines incertitudes nous ont incités à l’élargir un peu », a dit jeudi Vincent Collet en conférence de presse. « Nous avons estimé qu’il était préférable d’avoir davantage d’options aux postes extérieurs.

Cela concerne principalement la distribution, mais pas seulement. Il s’agit des arrières en général. Nous voulons mettre la priorité sur l’intensité défensive. Nous avons donc choisi des joueurs solides dans ce domaine. »

Revenant sur la décevante Coupe du Monde FIBA 2023 de l’année passée, le coach de la France a exprimé son regret de ne pas avoir sélectionné Andrew Albicy. Considéré comme un héros durant les Éliminatoires, le meneur amène avec lui une grosse dose de leadership, une étouffante pression défensive et un remarquable altruisme – des valeurs qui ont cruellement fait défaut à l’équipe de France présente en Asie l’été passé.

Les autres meneurs présélectionnés parmi les 19 sont Killian Hayes, Nadir Hifi, Theo Maledon, Frank Ntilikina et Matthew Strazel.

Nicolas Batum aura une chance de devenir quadruple olympien après 2012, 2016 et 2020, mais il devra pour ce faire lui aussi gagner sa place durant la préparation. Il s’est montré à son avantage durant les play-offs disputés récemment avec les Philadelphia Sixers. Un autre joueur a bien su tirer son épingle du jeu cette saison : l’intérieur de 2,06 m Mathias Lessort a en effet réussi une belle saison avec le club grec du Panathinaikos.

Bilal Coulibaly vient lui aussi de disputer une solide première saison NBA avec les Washington Wizards et il peut absolument prétendre à une place avec les Bleus. Il fêtera ses 20 ans à la veille du début des JO.

Les 19 Français présélectionnés en vue du Tournoi Olympique de Paris 2024

Andrew Albicy Nicolas Batum Isaïa Cordinier Bilal Coulibaly
Nando de Colo Ousmane Dieng Evan Fournier Rudy Gobert
Killian Hayes Nadir Hifi Jaylen Hoard Mathias Lessort
Théo Maledon Frank Ntilikina Elie Okobo Vincent Poirier 
Matthew Strazel Victor Wembanyama Guerschon Yabusele  

Collet a toujours donné beaucoup de valeur à l’expérience et à l’engagement envers l’équipe nationale, mais force est de reconnaître qu’avec le talent en présence, certains néophytes ou d’autres comptant peu de sélections vont certainement rendre la tâche du technicien plus compliquée.

Cet été, la France partagera le Groupe B avec l’Allemagne, le Japon et le vainqueur du TQO de Riga (Lettonie).

FIBA

Related Articles